Renforcements et retouches de la Tricopigmentation

Les retouches effectuées après environ 1 mois peuvent ne pas être suffisante pour obtenir une homogénéité de la zone traitée. Tout ceci dépend de la différence de derme dans un tissu sain et un tissu sclérotique (comme celui présent dans les cicatrices d’une greffe).

Il va de soi que sur un tissu sain, la cicatrisation sera meilleure, avec une augmentation des probabilités de conservation du pigment. Dans les tissus cicatrisés, la coloration se fera plus difficilement et c’est pour cela que plusieurs retouches seront nécessaires à intervalle d’un mois et demi.